(article invité écrit par Martin)

La dernière version du navigateur de Google, Google Chrome 23, vient d’être publiée.

Les internautes sont rendus  émerveillés par le nouveau navigateur. Cette application permet de contrôler les autorisations d’ouverture des sites Web. Des fois, des sites sans autorisations continuent à fonctionner en diffusant des informations à travers des publications qu’ils effectuent. Lire la suite »

C’est un fait. Passer d’un navigateur à un autre est difficile, car petit à petit, on commence à avoir des habitudes qu’un autre navigateur ne peut pas combler.

Navigateurs web

Naviguer sur le web est devenu l’une des activités principales des internautes et comme la règle l’impose, pour naviguer, on a besoin d’un navigateur web. Chrome, Firefox, Opera, Safari et Internet Explorer sont les plus répandus sur le marché.

Cependant chaque internaute est habitué avec l’un d’eux. Comment faire pour choisir le bon ? Faut-il changer ses habitudes pour autant ? Lire la suite »

(ceci est un article invité écrit par Bahia)

La fondation Mozilla a dévoilé dernièrement (août 2012) toutes les nouveautés importantes de son navigateur Firefox15, qui devrait améliorer l’expérience du navigateur web.

Avec Firefox 15, Mozilla a éliminé nombreux bugs qui causaient les fuites de mémoire causées par les extensions. Cette évolution vise à éliminer la consommation accrue de ressources par Firefox.

La nouvelle version du navigateur de la Fondation Mozilla a apporté essentiellement des améliorations au niveau des performances, mais il y a eu des nouveautés comme : le support du protocole SPDY de Google et  des améliorations radicales en termes des performances de WebGL, comme le support des textures compressées.

Cette version a permis à Firefox d’améliorer sa prise en charge du HTML5 et du WebGL. Toutefois, les outils de développement intègrent un module de débogage JavaScript, une nouvelle couche d’affichage dans l’inspecteur Web ainsi que la possibilité de tester plus rapidement l’affichage pour les plateformes mobiles.

Lorsque vous vous connectez sur Internet via un Wifi publique ou un cyber-café, n’importe quelle personne faisant partie du réseau pourrait sniffer vos logins et mots de passes, envoyés en clair (en clair = sites qui ne sont pas en https), avec un logiciel comme Ettercap.

Vous ne risquez rien avec Gmail, Facebook et les autres sites, car ils sont en https, mais beaucoup d’autres ne le sont pas (cela pourrait être un phpmyadmin, dans votre serveur ne contenant pas de https par exemple).

Pour que les informations qui transitent sur Internet soient sécurisées, il est nécessaire de passer par un tunnel chiffré, comme un VPN ou un proxy SSH Socks.

Tunnel SSH avec Putty

Dans cet article, vous allez découvrir comment transformer un simple serveur SSH en proxy socks, grâce au logiciel Putty sous Windows.

Grâce au proxy socks, toutes vos communications avec les sites http passeront par un tunnel SSH chiffré, invisibles aux pirates qui sniffent dans le réseau local ! Suivez le guide : Lire la suite »