C’est triste à dire, mais 90% des blogueurs qui n’ont pas réussi, pour les deux raisons suivantes :

  • Leurs croyances limitantes : les particuliers croient encore qu’un blog n’est qu’un hobby et les entreprises ne voient pas l’intérêt d’avoir un blog, alors qu’avec un blog et une bonne stratégie webmarketing, le chiffre d’affaires d’une entreprise pourrait augmenter chaque jour, d’une manière presque automatique !
  • Leurs mauvais choix de business model : ils choisissent des business models peu rentables et c’est ce dont on va parler dans cet article.

Vous en saurez plus sur les quatre business models de blogs les plus utilisés par les blogueurs francophones : le don, la publicité, les articles sponsorisés et la vente de liens.

Vous comprendrez pourquoi, malgré le fait qu’ils peuvent générer quelques centaines d’euros chaque mois, ils ont divers inconvénients non négligeables.

Business model des Blogueurs qui n’ont pas réussi N°1 : le Don

Le business model du don est très utilisé dans les projets à but non lucratif, comme les logiciels libres et les œuvres caritatives.

En 2009 par exemple, l’encyclopédie libre Wikipedia a reçu plus de 4 millions de dollars de dons. Ce qu’on ne vous dit pas, c’est que :

  • Seuls 125.000 personnes ont donné les 4 millions de dollars à Wikipedia. Une moyenne de 32$ par personne.
  • Les 4 millions de dollars ont été donnés pour servir les intérêts des donneurs, qui ont intérêt à ce que Wikipedia existe encore et non pas pour rendre les personnes derrière Wikipedia riches.
  • Wikipedia a organisé une grande campagne webmarketing pour encourager les Internautes à donner.

Si Wikipedia, l’un des sites les plus visités dans le monde, n’a pu générer que 32$ par donneur et qu’il n’y a que 125.000 personnes, parmi les millions qui lisent Wikipedia, qui ont donné, combien espérez-vous récolter grâce à votre blog et votre bouton « Faire un don » ?

Le bouton « Faire un don » est donc à éviter, sauf si vous êtes prêt à gagner 1€ par mois et avoir l’air d’un mendiant sur Internet.

Business Model des Blogueurs qui n’ont pas réussi N°2 : la Publicité

Générer des revenus grâce à la publicité, c’est rentable ?

Vendre des espaces publicitaires peut être intéressant quand vous les vendez directement aux annonceurs.

Malheureusement, ce n’est pas à la portée de tous les blogueurs :

  • Vous devez avoir un trafic extrêmement intéressant pour les annonceurs. Par exemple 277.000 visiteurs uniques / an. Franchement, avant d’arriver à un trafic pareil, il vous faudra passer au moins 1 an à bloguer d’une manière soutenue !
  • Votre blog doit viser un marché rentable comme bourse, les assurances ou la santé. C’est dans ces marchés que le cout de clic est intéressant.
  • Vous devez avoir les moyens et être prêt à contacter des sociétés chaque mois pour vendre des espaces publicitaires.

C’est pour cette raison que la majorité des blogueurs se tournent vers les régies publicitaires, qui gèrent tout pour les blogueurs. Mais est-ce une bonne idée de rentabiliser son blog grâce aux régies publicitaires ?

Les régies publicitaires comme Adsense, le « business model du peuple »

Des régies publicitaires intéressantes, il y en a une dizaine : Google Adsense, Oxado, Blogbang, Ad42… Mais elles ont toutes un point commun : vous ne ferez pas beaucoup d’argent grâce à elles !

À moins d’avoir, encore une fois, un trafic énorme. N’espérez pas plus de 5€ les 1000 visiteurs (ce calcul est basé sur mes 3 premiers blogs monétisés grâce à Adsense).

Si vous décidez d’utiliser les régies publicitaires dans votre blog, sachez d’avance qu’elles ne vous permettront pas de vivre dans l’abondance grâce à votre blog. Cela dit, elles vous permettront peut-être de payer votre hébergement et quelques petites charges.

Business model des Blogueurs qui n’ont pas réussi N°3 : la Vente de Liens

Il est possible de vendre des liens dans votre blog, qu’ils soient dans les articles, dans la barre latérale ou dans le pied de page. Divers sites proposent ce service, comme Linklift et Teliad.

Si vous vous demandez pourquoi des sites achèteraient des liens dans votre blog, c’est simple : pour être mieux positionnés dans les moteurs de recherche, car plus le nombre de liens pointant vers eux est grand, mieux il seront positionnés.

Pour un blog dont le Pagerank est de 3 ou 4 (c’est-à-dire après 8 à 12 mois de blogging), vous avez chances de gagner 2000€ / an grâce à la vente de lien. Ce n’est pas énorme et en plus, c’est limité…

En effet, en vendant trop de liens, vous prenez le risque d’être sanctionné par les moteurs de recherche et voir votre site moins bien classé. Vous pouvez même disparaître des moteurs de recherche, car acheter des liens, c’est une manière de tricher avec les algorithmes des moteurs de recherche et c’est une concurrence indirecte aux régies publicitaires des moteurs de recherche, comme Google Adwords.

L’un de mes blogs, à cause de la vente de liens, est passé d’un pagerank de 5 à 3, ce qui a fait :

  • Qu’il soit moins bien classé dans les moteurs de recherches.
  • Qu’il attire beaucoup moins de visiteurs.
  • Et qu’il vente beaucoup moins de liens, car le prix des liens dépend du pagerank.

La vente de lien peut vous rapporter quelques centaines d’euros, mais vous êtes toujours limité par le nombre de liens que vous pouvez vendre. Si vous en abusez, votre site risque d’être déclassé des moteurs de recherche, ce qui vous fera perdre 80% de vos visiteurs à jamais !

Business Model des Blogueurs qui n’ont pas réussi N°4 : les Articles Sponsorisés

Un article sponsorisé est un article que vous publiez dans votre blog, contre quelques euros. Par exemple, vous pouvez être payé pour parler en bien ou en mal d’un appareil photo numérique, pour faire indirectement sa publicité auprès de vos lecteurs.

Il est possible de recevoir des offres d’articles sponsorisés dans une dizaine de sites, comme Ebuzzing, Buzzparadise et gagner en moyenne entre 20 € à 800 € par article. Cela dépend de votre trafic, de l’annonceur et de votre marché. D’où l’intérêt de faire une bonne étude de marché pour votre blog 😉 .

Comme toujours, si vous vendez directement des articles sponsorisés aux annonceurs, vous gagnerez beaucoup plus qu’en passant par des intermédiaires comme Ebuzzing, mais ce n’est pas à la portée de tout le monde.

Même si l’écriture d’articles sponsorisés pourraient être un bon business model, cela a des inconvénients :

  • Vous ne pouvez pas abuser des articles sponsorisés. Au delà de 3 par mois, cela gênera vos lecteurs. Vos gains sont donc limités.
  • Parfois, il n’y a aucun article sponsorisé à écrire en rapport avec le thème de votre blog. Si, pour gagner de l’argent, vous écrivez un article sponsorisé hors-sujet, aux yeux de vos lecteurs, c’est encore pire que d’abuser des articles sponsorisés.
  • Un article sponsorisé peut faire étrange pour vos lecteurs, car plusieurs blogueurs parlent en même temps du même produit, parfois de la même manière.

Les articles sponsorisés peuvent être intéressants, mais attention à ne pas en abuser, à être honnête (il faut dire que c’est un article sponsorisé) et être certain que cela apporte de la valeur à vos lecteurs.

Évidemment, vous ne ferez pas beaucoup d’argent grâce aux articles sponsorisés, car vous êtes limités dans le nombre d’articles que vous pouvez poster chaque mois.

Conclusion

Vous venez de découvrir les 4 business models les plus utilisés par les blogueurs francophones. En combinant tous ces business models, vous aurez la possibilité de vous faire quelques centaines d’euros par mois. Donc rien de fameux !

Faites partie des blogueurs professionnels malins et choisissez la voie royale pour bien gagner votre vie : Le Business Model des Infoproduits. On en parlera dans un autre article.

Et vous ? Avez-vous déjà essayé l’un des 4 business model de cet article ?